Pourquoi la gestion de patrimoine ?

 

 

Sur tous les sujets qui concernent le patrimoine, la Loi prévoit des règles par défaut.

Mais, comme pour tout ce qui est prévu par défaut, c’est-à-dire en l’absence d’expression de vos propres volontés, il n’y a aucune garantie que les décisions prises par la Loi soient les choix qui correspondent à votre situation, à vos contraintes, à vos souhaits, à vos désirs, c’est-à-dire à vous.

 

Vous devez ainsi vérifier ces points et vous assurer d’avoir fait les bons choix et pris les bonnes options pour que, autant que faire se peut, votre avenir et celui de votre famille corresponde à que vous voulez. A minima, il s’agit de réduire les incertitudes.

 

Et ceci est valable sur tous les plans, qu’il s’agisse du civil (contrat de mariage ou de PACS, succession, mode d’acquisition et de détention des biens immobiliers), du social (retraite, prévoyance), du financier (choix des produits, du niveau de risque et des durées) ou du fiscal (choix des options et des régimes, arbitrages et adaptations).

 

Pour sécuriser et développer un patrimoine, mais aussi pour en profiter, il faut prendre les bonnes décisions.

Quelques exemples :

Je suis marié, je n’ai pas d’enfants et je n’ai pas rédigé de testament par défaut, mon conjoint recueille tout mon héritage.

Suis-je bien certain de ne pas souhaiter qu’une partie de celui-ci revienne à mes frères et sœurs ou neveux et nièces, notamment ce qui m’a été transmis par nos parents ?

Je suis remarié, j’ai trois enfants dont un de mon union précédente et je n’ai pas rédigé de testament. Par défaut, mes enfants vont se partager mon patrimoine, dont mes biens immobiliers, avec mon conjoint.

Comment garantir à mon conjoint le maintien de son niveau et de son cadre de vie sans léser aucun de mes enfants ?

Comment s’assurer que je ne laisse pas après moi une situation qui peut dégénérer, notamment en ce qui concerne la gestion des biens en indivision ?

J’achète une résidence secondaire avec mon conjoint è par défaut, le bien est détenu sous le régime de l’indivision.

Comment le transmettre progressivement à mes enfants tout en conservant le pouvoir de le gérer et d’en disposer comme bon nous semble ?

Que deviendra-t-il en cas de séparation ?

Je suis marié, je suis chef d’entreprise et je n’ai pas rédigé de contrat de mariage è par défaut, mon régime matrimonial est la communauté réduite aux acquêts.

Est-ce bien le régime qui convient pour protéger ma famille et mon conjoint de mes risques professionnels ?

Que faire si j’estime que le régime de la séparation de biens habituellement proposé en pareils cas ne sera plus adapté une fois l’aléa professionnel passé ? Comment partager les fruits de mon enrichissement avec mon conjoint qui m’aura soutenu tout au long de mon activité en s’occupant des enfants et du foyer ?

Je suis salarié,  par défaut ce statut me procure une protection sociale (assurance maladie, assurance prévoyance et assurance retraite).

La pension que je vais toucher à la retraite sera-t-elle suffisante ?

En cas d’invalidité, suis-je bien certain de ne pas être ma vie durant à la charge de mes enfants ?

Je suis célibataire et cadre supérieur è par défaut, mon niveau d’imposition est très élevé.

Comment réduire la note fiscale sans tomber dans le piège de certains produits exclusivement défiscalisants ?

Comment préparer ma retraite ou sécuriser l’avenir de mes enfants dans un cadre fiscal attractif ?

Ma devise

Agir pour ne pas subir !

 

Baheux Patrimoine Conseil

Baheux Patrimoine Conseil

Un expert motivé et passionné qui vous accompagne dans la durée.

En savoir +

Nous contacter

  • 10, rue Herder – 67000 Strasbourg
  • 191, rue d’Alésia – 75014 Paris
  • 03 88 41 16 14
  • contact@baheux-patrimoine-conseil.com